Écologie

Eau Potable : Les 3 enjeux

Par quentinr , le 9 décembre 2022 , mis à jour le 13 janvier 2023 - 6 minutes de lecture
Eau potable

Les experts l’affirment, l’eau potable est un enjeu pour les prochaines générations. En effet, il est impossible d’affirmer que notre manière de consommer les ressources en eau potable ne changera pas dans les années à venir. La raréfaction de cette ressource poussera les civilisations à opter pour des solutions viables et durables.

Nous allons, dans la suite de cet article, présenter les 3 enjeux majeurs en lien avec l’eau potable :

L’eau potable et ses enjeux ?

Lors des dernières décennies, nous observons une croissance démographique, ainsi qu’une augmentation du niveau de vie. Ces différentes améliorations ont eu des répercutions sur l’eau potable. En effet, lors des 30 dernières années, la consommation consommation d’eau minérale saine à doublée au niveau mondial, que ce soit dans l’agriculture ou dans les ménages des différents particuliers. Elle est une ressource rare dont la demande devrait encore grandement s’accroître dans les 20/30 prochaines années, aussi bien dans les pays émergents que dans les pays développés. Ce sont ces mêmes pays émergents devront donc faire face aux coûts des infrastructures qui seront très importantes afin de pouvoir assurer le traitement ainsi que la distribution de l’eau saine dans les réseaux de distribution.

Par ailleurs, la population mondiale est en pleine croissance et les populations des pays émergents se dirigent vers les mêmes habitudes alimentaires, très consommatrices en eau non-salée, que celles qui prévalent dans les pays développés ; la consommation d’eau pure nécessaire pour nourrir la planète va donc croître très fortement. Enfin, le dérèglement climatique entraîne l’aggravation des périodes de sécheresse et d’inondations, et accentue la raréfaction de l’eau saine.

Bien que l’enjeu soit généralement orienté sur des questions de quantité disponible en ce qui concerne l’eau potable, il est également important de se questionner sur la qualité de cette eau disponible. Il est nécéssaire de vérifier, lorsque cela est possible, si l’eau disponible n’est en proie à une quelconque contamination bactérienne. Dans le cas, ou l’eau est contaminée, il est important d’implanter des usines pour le traitement de l’eau, respectant une norme de qualité, afin de lutter contre les agents polluants (sécurité sanitaire).

Lutter contre la disparition de l’eau douce :

La raréfaction de l’eau brute/douce, va, dans les années à venir, provoquer d’importants conflits à travers le monde, mais également engendrer des migrations de population extrêmement importante à travers le monde entier. Cette destruction des milieux aquatiques, engendre une perte massive de la biodiversité…

Afin de lutter, contre la raréfaction de l’eau dans les zones du monde les plus touchées par ce phénomène, il est important de pouvoir partager de manière équitable cette ressource entre tout les habitants.

La pollution et la surconsommation peuvent entraîner une pénurie d’eau potable, ce qui est un problème particulièrement grave dans les régions arides ou les zones urbanisées. Les conflits liés à l’eau sont également fréquents, surtout dans les régions où les ressources en eau sont limitées. Il est donc important de gérer les ressources en eau de manière durable et équitable pour assurer la sécurité en eau potable pour tous.

Il existe plusieurs solutions envisageable, qui peuvent être mise en place :

  • Fournir les pays émergents en équipements modernes de traitement et de distribution
  • Économiser l’eau saine utilisée dans la production agricole, animale et végétale ;
  • Rendre plus efficientes les canalisations existantes pour en réduire le taux de fuite, particulièrement dans les villes les plus anciennes, comme Londres ou New York. Dans ces villes, les réseaux sont vieillissants et sont donc délabrés.
  • Limiter la pollution des nappes phréatiques, des rivières ou de tout les autres cours d’eau.

Ces différentes solutions sont à mettre en perspective avec les possibilité qu’offre les zones souhaitants mettre en place l’une ou plusieurs de ces solutions. Une fois ces solutions mises en place, il pourrait être intéressant de mettre en place des contrôles sanitaires des eaux afin de garantir que cette eau puisse être consommée.

Les risques naturels de l’eau  :

Il est important de savoir que les risques naturels pour l’eau sont de deux sortes : les risques climatiques et les catastrophes naturelles.

L’un des risques naturels de l’eau apparait lorsqu’elle disparait… En effet, une fois que l’eau douce disparait, les zones touchées par ce phénomène vont obligatoirement devenir des zones arides et désertiques. Une fois transformée, il est impossible pour un milieu de faire machine arrière. La solution est donc de lutter efficacement contre le développement des zones désertiques et contre l’avancée du désert, en utilisant des solutions respectueuses de l’environnement : les barrières végétales.

Un grand nombre de pays (60), sont donc menacés par cette avancée du désert. Les causes climatiques ont toujours existé mais elles sont de plus en plus aggravées par l’activité humaine.

Or, l’accélération de ce phénomène à travers le monde, obligent les populations locales à parcourir des grandes distances afin de pouvoir trouver de l’eau saine et potable.

Concernant les catastrophes naturelles comme les inondations, les ouragans ou les tsunamis, ils sont une menace pour l’eau potable puisque ces différentes catastrophes naturelles peuvent venir détruire des réserves d’eau naturelles ou non.

Ces enjeux seront donc au coeur des enjeux planétaire dans les années à venir…

Les enjeux et les défis sont également expliqué dans cette bref vidéos explicative :

https://www.youtube.com/watch?v=guTFxvaVZ6M

Rappelons qu’un IceBerg, est un bloc de glace constitué d’eau douce. Les Icebergs constituent donc une grande quantité d’eau douce, mais cela ne signifie pas qu’elle est pas potable.

A la suite de ces différents constats, nous encourageons l’ensemble de nos lecteurs, à s’engager dans la protection de l’eau potable afin de limiter au maximum la raréfaction de cette ressource. Pour ce faire, tous les petits gestes du quotidien peuvent être utiles car c’est en multipliant ces éco-gestes, que nous parviendront à préserver l’or bleu. De plus, ces petits gestes du quotidien, vous permettront également de faire de petites économies !

Revenir à la page d’accueil : https://duflan.com

Si vous souhaitez découvrir plus de chose sur les limites planétaire, cliquer ici :https://duflan.com/?p=2678&preview=true

quentinr

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.