Non classé

Le flan, les 10 différents types français

Par Clovis Martig , le 4 janvier 2022 — Flan, ingrédients, type de flan - 5 minutes de lecture
flan-differents-types

Je vais vous présenter 10 différents types de flan.

Vous avez ci-dessous, une petite liste non exhaustive des différents flans existant sur tout le territoire français.

Qu’est-ce-qu’un flan?

Le flan est un entremets composé d’œufs battus dans du lait et de farine que l’on cuit au four. C’est la plus ancienne pâtisserie française. Le nom vient du terme de métallurgie qui s’applique à un disque de métal pour être frappé.L’utilisation de farine caractérise le flan, à l’opposé des œufs au lait qui n’en contiennent pas. Les flans peuvent-être accompagnés d’un nappage au caramel et il est possible d’y insérer, avant de l’étape de cuisson, des morceaux de fruits, de la noix de coco en poudre ou du chocolat. De nombreux terroirs de France ont déclinés le flan à leur manière  en voici les différents types de flans.

Le type de flan n°1

Le far est une recette de Bretagne proche du clafoutis, il existe plusieurs variantes. La plus connue est celle avec des pruneaux, bien que traditionnellement le far n’en comporte pas. La recette est très simple : œufs, beurre, sucre, farine et lait. Far en latin signifie « froment, blé, gruau ». À l’origine, c’était une bouillie de blé dans laquelle on ajouta, plus tard, des fruits secs tels que le pruneau ou le raisin. C’était donc un dessert peu coûteux, qui est devenu aujourd’hui un plat traditionnel de la Bretagne. Il est possible d’ajouter du rhum brun dans cette recette.

flan-far-breton

Le type de flan n°2 :

Le flan maraîchin est un flan aux œufs, parfumé à la croûte échaudée. Cette pâtisserie typique du Marais Vendéen se préparait traditionnellement lors des fêtes de Pâques et des communions. Ce flan est composé d’une pâte proche de celle des pâtes alimentaires et du flan proprement dit.

flan-maraichin

Le type de flan n°3 :

Le flamousse aux pommes, un petit dessert de Bourgogne qui se situe entre la compote de pomme et la crème aux œufs. Légère et subtilement sucrée, délicieusement surprenante… Ce flan est plutôt léger car sans beurre. Les ingrédients nécessaires pour réaliser le flamousse aux pommes sont : compote de pomme, oeufs, sucre, sucre vanillé, lait…

flan-flamousse-aux-pommes

Le type de flan n°4 :

En Champagne, la spécialité locale est le flan champenois préparé avec des raisins macérés dans du Marc de Champagne et caramélisés, il comporte des biscuits rémois.

 

Le flan n°5 :

Est le flan normand : Les pommes et la Normandie sont indissociables. Avec le bon lait des vaches qui paissent sous les pommiers, du beurre normand, de la farine, du sucre et des œufs de ferme le flan normand est une pâte sablée garnie d’un appareil crémeux supportant des lamelles de pommes roussies par la cuisson. La pâte, une fois disposée au fond d’un moule rond, recevra les quartiers de pommes et le mélange de farine, sel, sucre, œufs et lait battus.

 

Le flan parisien est le type n°6 :

Le  flan pâtissier est un mets popularisé par les pâtissiers qui présente un flan sur une base de pâte brisée. Outre la pâte brisée, ce flan nécessite des œufs, du lait, du sucre en poudre, de la fécule de maïs et une gousse de vanille.

Le type de flan n°7 :

Le flan picard, en Picardie la spécialité est le flan picard ou la tarte « ale babrée » est une tarte rustique aux bords dorés, garnie d’une crème jaunâtre évoquant la texture d’un flan. Certains l’enrichissent d’une farce aux fruits (pomme ou pruneau), d’autres décorent le dessus de croisillons de pâte, ce qui lui donne alors un aspect davantage « gâteau ».

Le type de flan n°8 :

La flaune ou flausona en occitan, est un flan pâtissier. La flauna est élaborée à partir d’un fond de tarte de pâte brisée garnie d’un mélange d’œufs, de recuècha écrasée à la fourchette (« recuite » en français, fromage de lactosérum de brebis de l’Aveyron méridional comparable au brocciu de la Corse  mais en plus maigre) , de sucre et d’eau de fleur d’oranger

Le type de flan n°9 :

La koka est le flan du pays basque, bien épais, le moule possède une forme spéciale : c’est ce qui donne son nom à ce flan. Ça vient du latin … concha, qui veut dire conque, coquille, coquillage… et koka en basque. Coquillage dans lequel on faisait ces flans jusqu’à l’arrivée de poteries à grand feu… La koka porte différents noms selon les maisons on peut l’appeler koko-lait, mais aussi araultze opila.

Le type n°10 :

Les picoussels se dégustent dans le Cardalez et plus particulièrement à Mur de Barrez. Le picoussel ou picaucel est une recette “auberge espagnole“, on y met ce qu’on a. Ainsi certains recommandent le lard ou le jambon, d’autres les poires, les blettes et les fines herbes et les pruneaux y reviennent souvent. Les ingrédients nécessaires pour réaliser le picoussel ou picaucel sont : farine, œufs, morceaux de pain, feuilles d’une blettes, pruneaux cuits, herbes (persil…), beurre…

Clovis Martig

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.